Recherche

 
 
Efterklang - With The Danish National Orchestra Performing Parades
 
Timber Timbre - Timber Timbre
 
Phoenix - Wolfgang Amadeus Phoenix
 
Sonic youth - Simon Werner a Disparu
 
Matias Aguayo - Ay Ay Ay
 

Placebo - Soulmates Never Dies - Live In Paris

 
 
BREVES
 

30/09 - Olivia Pedroli présente The Den.

C’est un conte brumeux, aux frontières de la folk et des musiques classiques, enregistré en Islande avec le producteur Valgeir Sigurdsson (Björk, CocoRosie, Bonnie Prince Billy...) Le nouvel album d’Olivia Pedroli a tout d’une révélation. Portée par des cordes sidérantes, toujours éloquentes, jamais pesantes, la voix d’Olivia Pedroli balaie toutes les réserves et emmène l’auditeur dans un monde de rêve et de passion. Un travail d’orfèvre ! Plus d'informations ici.

 

30/09 - Dez Mona : un superbe groupe à découvrir !

Le groupe belge Dez Mona, dirigé par le chanteur Gregory Frateur et le contrebassiste Nicolas Rombouts, est une formation qui ne laisse pas indifférent. Sur leur troisième album 'Hilfe Kommt', l'intense mélange de soul, de jazz et de gospel est mené de main de maître par Paul Webb, aka Rustin Man (Talk Talk). Les chansons tiennent la comparaison avec celles de Nick Cave, Nina Simone, Jacques Brel et Stuart Staples sans aucun problème. Force est d'admettre que Dez Mona ne sert pas la musique la plus joyeuse et la plus facile, mais la passion, la conviction et l'émotion avec lesquelles le groupe présente ses chansons donnent naissance à une frêle beauté musicale qui ne vaut pas moins que celle d'Antony and the Johnsons. En concert le 27 octobre à la Maroquinerie. Plus d'informations ici.

 

29/09 - Brainfeeder sort son nouvel opus le 11 Octobre 2010.

Alors que la musique de Los Angeles et de ses environs est en train d'inonder le monde entier, l'un de ses membres les plus plébiscités débarque aujourd’hui avec un album rempli de mélodies irrésistibles, de hip-hop subtil et de sons kaléidoscopiques."Ardour" est le premier album de Teebs, artiste estampillé My Hollow Drum, Dublab, et plus récemment Brainfeeder. La musique peut arriver par accident, littéralement. Une blessure de skateboard a écarté Teebs des parks et l'a poussé à se concentrer sur l'art. Rapidement Teebs se fait un nom comme peintre habile. On retrouve ses œuvres aux couleurs éclatantes, pleines d'énergie et de forme sur des toiles de toutes dimensions, des murs et des pochettes de disques. De la peinture, Teebs glisse doucement dans le monde de la musique. Au début de ses recherches musicales, Teebs rejoint un groupe d'amis et de producteurs qui se fait appeler ‘My Hollow Drum’. Dans ce crew, il a la possibilité de construire de nouvelles idées et de perfectionner sa technique de production. Intrigué par ce qui se passe dans le milieu electro de Los Angeles, il se fait remarquer sur la radio Dublab, où il se construit artistiquement un ton, un esprit. En plein dans la musique, l'art et une atmosphère créative, Teebs fréquente maintenant ces artistes de la région qu'il admire tant. "Ardour" a été fait au cours de deux grandes périodes de sa vie. Ayant perdu son emploi, se retrouvant avec peu ou pas d'argent, Teebs déménage dans les mêmes immeubles que Flying Lotus et partage son appart avec un autre gars de Brainfeeder, Samiyam. C'est là qu' “Ardour" commence à se dessiner. "Ardour", après deux ans de préparation, est le résultat du cheminement de Teebs. Plus que de la musique, c'est un feeling qu'il veut transmettre. L'idée d'écouter LE truc que vous aimez vraiment, l'instant où vous savez que CE truc est vraiment spécial. Il est donc normal qu'un album comme "Ardour" soit considéré comme un chapitre essentiel du casse-tête sans cesse croissant de Los Angeles. Plus d'informations ici.

 

29/09 - Les rendez-vous de la Lune vous connaissez ?

Les Rendez-Vous de La Lune sont de retour pour une magnifique saison 3. Cette année, vous aurez la chance de découvrir en live dans le magnifique espace du salon musical Saint Eustache : Lilly Wood & The Prick, Lail Arad, Piers Faccini et Vincent Segal, Florent Marchet, Jp Nataf et Mathieu Boogaerts, Nadeah, Jérôme Van Den Hole, Pierre Lapointe, L, Moriarty… Plus d'informations ici.

 

28/09 - Carmen Consoli : c'est l'Italie à la Cigale.

Du haut de sa trentaine, Carmen Consoli, chanteuse, auteure, compositrice et guitariste
sicilienne est star en Italie depuis son plus jeune âge. Quatorze ans de scène, trois disques de platine, plus d'un million d'albums
vendus, trois ans de silence discographique, la fringuante beauté italienne à la texture grave,
grain voilé, pâtiné de teintes inattendues et de cassures fugitives, revient avec son septième album Elettra, une oeuvre maîtresse qui
confirme le génie mélodique de cette grande dame équilibriste de la chanson. L'artiste est à découvrir le 5 octobre à la Cigale de Paris. Plus d'informations ici.

 

28/09 - Alice Lewis, un album "No one knows we're here" et une tournée !

Découvrir Alice Lewis, c’est avaler une gamme d’aquarelles. Des couleurs qui ont un toucher satiné, un parfum chinois, une âme anglaise. Sa voix s'élève, tête haute, dessinant des mélodies gracieuses au dessus d'un mélange foutraque d'instruments du bout du monde et de synthés vintages. Les yeux mi-clos, on s'abandonne dans un arc-en-ciel de sensations…

Son parcours nous en dit long sur le personnage : Elle passe ses premières années en Angleterre, se forme aux Beaux-Arts de Cergy, où la sculpture, les installations, les bandes sonores et la pratique du chant la conduisent vers l’écriture musicale. Dès lors, elle se forge une perception de la musique plus picturale que littéraire.

Plus tard, elle voyage à Pékin pour étudier l’Opéra puis à Taïwan pour apprendre la citare chinoise (Gu Zheng). Elle chante pour Sébastien Tellier (‘Politics’) ou Fred Pallem (‘Le sacre du Tympan’) et compose pour la publicité (pour David Lynch notamment) et le cinéma ("Le renard et l‘enfant" de Luc Jaquet, réalisateur de "La marche de l’empereur").

De ces expériences est née une façon bien à elle de composer. Sa musique enveloppe, ensorcèle et propose des scénarios... Dans ce premier album, on plonge dans les abysses bleu nuit de "Hiding Underwater" avant de s'envoler, à l'aube, à dos d'oiseau avec "Night's End". Là-haut, on croise William Blake ("The Angel") avant de redescendre en douceur en "Parachutes" sur le dos d'une montagne multicolore ("To the Magical Mountain"). Sur cette montagne planent des fantômes, des vrais... à moins que ce ne soient d’anciens amants décevants. Dans le bar enfumé d'un hotel, on se saoule au champagne et l'on s'en va fumer des cigares avec nonchalance sur la cime d'une étoile ("Star Cigar"). Bref, en 12 titres et autant d'histoires, Alice prend la pop par la main et l’emmène en balade, à la rencontre de la musique classique, de l'Asie, des boîtes à rythmes low-fi… Elle fabrique l'air de rien une musique hybride et universelle, marquée par l’expérimentation, la recherche harmonique, la poésie et la littérature. «Je pars généralement d’une image, d’une forme visuelle, et j'associe à chaque titre sa propre couleur. Puis d'autres viennent s’y mêler à l’enregistrement... Pour l’instant, pas de noir et blanc.»

Le premier album d’Alice Lewis est enregistré par Ian Caple (Bashung, Tindersticks, Tricky) et joué par elle-même (Omnichord, orgue 70s, Roland Juno 6 et SH101, Gu Zheng, flûte à bec, guitare, piano), accompagnée de Maxime Delpierre (Limousine, Viva And The Diva), Laurent Bardainne (Poni Hoax), Steve Arguelles (Katerine, Delbecq) et le quatuor à cordes des Tindersticks et The Divine Comedy. Plus d'informations ici.

 

25/09 - Anika ou le plus charmant premier album du moment.

Nouveau projet et nouvelle signature chez Invada. ANIKA est une jeune chanteuse anglo-allemande partageant sa vie entre Bristol et Berlin. Par le fruit du hasard, BEAK>, groupe composé de GEOFF BARROW (membre de Portishead et boss du label Invada), BILL FULLET (Fuzz Against Junk) et MATT WILLIAMS (Team Brick) découvre cette voix si singulière faisant directement écho à celle de Nico… de ce coup de foudre artistique est né ce premier album faisant le pont entre le rock sombre et décadent du Velvet Underground, la moiteur glaciale de Public Image Ltd (période Metal Box/Second Edition) et le krautrock si chers à BEAK>. Plus d'infpormations ici;

 

24/09 - DAG för DAG et son “Boo”

D’origine américano-suédoise, le duo Dag För Dag, composé de Jacob et sa sœur Sarah, a déjà à son actif quelques tournées aux côtés de Wolf Parade, Likke Li, Cursive, Handsome Furs, The Faint et les Kills… après seulement deux ans d’existence. En Mai, l’EP Shooting From the Shaddows sorti sur Saddle Creek Europe les propulse en live session sur BBC6 avec Marc Riley. Qualifié par Glamour de « nouveau PJ Harvey » et « album du mois » dans Vice Scandinavia, le duo s’attire à pas de géant les attentions d’un public grandissant. Sur ce premier album intitulé Boo figurent 5 titres produits pas Richard Swift dans leur Amérique natale, et 7 autres par Johannes Berglund en Suède, leur nouveau pays d’accueil. Dag För Dag offre un répertoire poignant qui se vit live, sans analyse et sans prétention, loin des sphères musicales en vogue. Plus d'informations ici.

 

20/09 - The Posies en concert !

"Blood / Candy" est le nouvel album studio du groupe culte de Seattle, auteurs du célèbre hit. "Dream All Day". Après des escapades avec Big Star et REM (pour Ken Stringfellow) et un dernier disque studio en 2005 ("Every kind of light"), Jon Auer et Ken Stringfellow sont de retour avec ce neuvième album en 22 ans de carrière. "Après l'éclectisme de notre dernier album, nous avons pensé que ce serait une bonne idée de faire une sorte d’album classique, de retour à nos racines, des guitare pop avec beaucoup d'harmonies… Nous n’avons au final pas tout à fait fait ça mais en lieu et place l’album le plus aventureux, ludique et sincère que nous ayons jamais faits. Si je devais choisir un album pour qu’on se souvienne de nous, pas de doutes je prendrai celui-ci" déclare Ken Stringfellow. Plus d'informations ici.

 

20/09 - Les gagnants du concours Frazey Ford.

Voici les 5 gagnants du concours Frazey Ford organisé sur Imuzzik :1. Christophe Bourgouin 2. Anne-Laure Thini-Villerel 3. Sarah Dakhlaoui 4. Valerie Robin 5. Laurent Hebert. Félicitations. 

 

17/09 - Shout Out Louds : Nouvel Album !

Au départ, Shout Out Louds, ce sont 5 amis passionnés d'art et de rock indé qui s'unissent et s'essaient dans une pop aux accents folks. Le groupe se forme à Stockholm en 2001. Leur premier album "Howl Howl Gaff Gaff" est réalisé par Ronald Bood et Bjorn Yttling, connu pour "Young Folks" au sein de Peter, Bjorn and John. Il parait en Scandinavie en 2003, puis dans le monde entier en 2005 chez Capitol. Il s’ensuit une intense tournée mondiale en compagnie notamment des Strokes et des Magic Numbers. En 2006, Shout Out Louds enregistre "Our Ill Wills", signe sur Merge records (label découvreur d'Arcade Fire). Le groupe vient ainsi confirmer tout son talent pour cette pop électrique et dansante, dont il a le secret. En 2008, au lever du soleil après une nuit mouvementée à Sao Paulo, les membres du groupe, se séparent d'un commun accord, avec la promesse de se retrouver 6 mois plus tard. Tout le monde tient son engagement, et en mars 2009, ils se retrouvent à Stockholm, et se remettent au travail. L'enregistrement du 3ème album commence à Seattle au mois d'août suivant, lors d’une chaude matinée d’été, dans une grange transformée en temple de la musique, avec à la réalisation, Phil Ek (Fleet Foxes, The Shins, Band Of Horses). Le disque s’appelle “Work” (en partie à cause de la chanson de John Cale et Lou Reed). On y retrouve la spontanéité, l’inventivité et la candeur qui font la renommée du groupe, mais aussi une instrumentation plus directe et dépouillée, le regard tourné vers l’essentiel. En témoigne parfaitement le titre “Walls”, premier morceau composé pour cet album. Si l’opus précedent explorait le thème du voyage, il est ici question du retour aux choses simples et de rentrer à la maison. Un comble quand on sait que le chanteur, Adam Olenius s’exhila à Melbourne pour écrire les morceaux pendant ce fameux break. “Fall Hard” premier single extrait de l’album, ritournelle pop enjouée et épique, vient se hisser début 2010 dans les top airplay des radios américaines, suédoises et allemandes. Après une entrée remarquée dans le Billboard top 200 aux USA (Merge records), top 30 en Allemagne (Universal), et top 20 en Suède (Sony Music) lors de sa sortie en février dernier, ”Work” sortira en France le 27 septembre prochain (Starlight Walker). Plus d'informations ici.

 

15/09 - News From Tucson, Arizona…

Ah, le nouvel album de Marianne Dissard approche ! Il s'appelle L'ABANDON . Elle l'a produit avec BK-One (Rhymesayers, Brother Ali) et Jim Waters (French Cowboy, Little Rabbits), et enregistré avec ses musiciens de Tucson, dont Sergio Mendoza (Y La Orkesta, Calexico), Brian Lopez, Salvador Duran (Calexico, Iron & Wine). Ça devrait sortir en 2011, Janvier. Tournée en préparation en Europe par SOFA. 

 

15/09 - Philip Selway nous parle de sa famille.

Que fait le batteur de Radiohead entre deux méga tournées internationales et un album multi-platine ? Il ne s'ennuie pas en tout cas et réussit même à séduire, avec ses ballades folk contemporaines aux textes très personnels, les oreilles affutées de Simon Raymonde de Bella Union. Enregistré en compagnie de Lisa Germano et de membres de Soul Coughing et Wilco, "Familial" montre une face inattendue du préposé aux fûts du plus grand groupe de rock indé du monde. Plus d'informations ici.

 

10/09 - The Delano Orchestra et "NowthatyouARfreeMyBelovedLove".

Enregistrée en une seule prise de 46 minutes, The Delano Orchestra livre une œuvre intimiste, sincère et généreuse. Le 11 octobre 2010, Kütu Folk Records dévoilera le troisième album cousu-main de The Delano Orchestra, intitulé "NowthatyouARefreeMyBelovedLove". Enregistré en une seule prise de 46 minutes, The Delano Orchestra livre une œuvre intimiste, sincère et généreuse oscillant entre pop 90s, musique classique et post rock. Un film réalisé par le compositeur du groupe accompagnera la sortie du disque et en renforcera la charge émotionnelle et cinématographique. Plus d'informations ici.

 

10/09 - Zach Miskin s'occupe de votre sécurité.

Le premier album de Zach Miskin édité par Naive sort dans les bacs ce mardi 14 Septembre. Cet album est une déviation musicale hors des sentiers battus d’un violoncelliste classique. Ses collaborateurs ne sont autres que des membres de groupes tels que The National, The Books, Clogs, et Bang on a Can, qui incarnent une culture musicale contemporaine, riche et bigarrée, et sont autant d’inspirations pour Zach Miskin. Ce disque se veut un voyage poétique dans cet univers musical et graphique (la couverture est l’œuvre du Gentil Garçon), et a pour ambition de rassembler des auditeurs aussi différents que les influences musicales qu’il représente. Plus d'informations ici.

 

[ 1 ] - [ 2 ]

 

Archives des Brèves

2014

Jan

Fev

Mar

Avr

Mai

Mai

Oct

Nov

Dec

2013

Jan

Fev

Mar

Avr

Mai

Oct

Nov

Dec

2012

Jan

Fev

Mar

Avr

Mai

Oct

Nov

Dec