Recherche

 
 
Blockhead - The Music Scene
 
Phoenix - Wolfgang Amadeus Phoenix
 
Lilly Wood & The Prick - Invincible Friends
 
The Antlers - Hospice
 
The Duke & The King - Long Live
 

Placebo - Soulmates Never Dies - Live In Paris

 
 
BREVES
 

28/11 - Câlin provoque la surprise.

Composé de deux membres du groupe grenoblois Rien, le groupe Câlin vous ouvre ses bras cette semaine avec un premier album gavés de synthés rétrofuturistes qui vous feront peut-être regretter K-2000, Giorgio Moroder et les vestes à épaulette. Faisant suite à un premier EP sobrement intitulé "Sûrement pas de la harpe" (2009), l'album "Black Chinese II" est la bande originale d'un film qui n'existe pas, le tout accompagné de photos étonnantes… Le groupe à découvrir ici

 

28/11 - Speech Debelle s'exprime librement.

Après un premier album introspectif, 'Speech Therapy, vainqueur du Mercury Prize, la rappeuse britannique Speech Debelle revient avec Freedom Of Speech'. Un nouvel opus militant qui nous dévoile une artiste engagée face au monde qui l'entoure, se détournant de l'introspection pour prendre la parole et défendre les thèmes de la révolution et de l'amour.
Son premier single est d'ores et déjà disponible sur Youtube et Soundcloud en téléchargement gratuit. 'Studio Backpack Rap', un avant-gout alléchant. Sortie de l'album le 12 Décembre 2011 sur Big Dada. 

 

27/11 - Le making of du clip de "Yesterday" des E.T.

The ET’s alias Jo A et Mister Ice, tous 2 une vingtaine d’années, et tous 2 originaires du Cameroun, ont débarqué sur les plates formes communautaires il y a 2 ans, à coup de vidéos home-made, de titres et de productions inclassables, savoureux mélange de beats hiphop et de mélodies pop chantées par ces deux extraterrestres de la musique. Le buzz n’a pas tardé… le premier clip de « Madame météo » (version noir et blanc), réalisé par leurs soins, devient une des vidéos les plus vues sur le web en 2009. Au gré de ces vidéos qu’ils postent régulièrement, et dans lesquelles ils se mettent en scène avec leurs looks singuliers (ils sont aussi passionnés de mode), ils conquièrent de plus en plus de fans, qui les suivent dans « les concerts online » qu’ils organisent en live ! A l’instar d’un Kanye West ou d’un groupe tel que Outkast, l’impro n’a pas de secret pour eux. Développant eux-mêmes un univers très personnel qui va de la musique au graphisme, du dessin à la vidéo, the E.T’s symbolisent cette nouvelle génération ultra créative et prometteuse…. Plus d'informations ici.

 

27/11 - Rhum For Pauline : nouvelle signature nantaise.

Rhum for Pauline est la rencontre de quatre Nantais issus de la génération « peer-to-peer », s'inspirant autantd'obscures faces B soul des années 60, que du classicisme pop dont Girls et Real Estate ont repris le flambeau. Créé en 2008, le groupe est l'auteur d’un premier essai remarqué l’an passé, "Miami". Mini-album de sept titres sorti en septembre 2010 sur le label FVTVR (Minitel Rose, College...), il inclut notamment le tubesque "Walker’s Lament". Les Nantais ont depuis enchaîné environ une vingtaine de concerts en un an, ouvrant notamment pour les Bewitched Hands, White Rabbits, ou partageant l'affiche avec leurs amis de Von Pariahs et Concrete Knives. Cet automne, le groupe a investi le Garage Hermétique, mythique studio qui a vu passer The Libertines et Dominique A, pour enregistrer son deuxième EP "Can reach the top", mixé par Raphaël d'Hervez (Pegase & Minitel Rose) et David Darricarrère (dTwice & Smooth). Un résultat enlevé, qui convoque à certains moments Cold War Kids, XTC, The Beach Boys et... Charleen Spiteri. Citée dans le morceau "I can reach the top", la chanteuse du groupe Texas aurait-elle orné de son poster les murs de chambre de ces éternel adolescents ? Le disque sortira début 2012 (FVTVR-La Baleine/Believe Digital), le premier single sera disponible en novembre, avant leur concert aux Trans Musicales de Rennes (UBU, Jeudi 1er Decembre, 15h40 ) Atteindre les sommets ? Les Rhum for Pauline l’énoncent clairement, et c’est tout ce qu’on leur souhaite ! Plus d'informations ici.

 

27/11 - Ruede Hagelstein & The Noblettes.

Ruede Hagelstein est plutôt connu pour ses productions house & techno. Mais ça c'est pour ses mix & maxis. Car son 1er album sur le label de TIEFSCHWARZ est bcp plus mélancolique, indé & recherché qu'attendu. Résident au WATERGATE, il reste néanmoins un artiste protéiforme, aimant aussi s'aventurer vers les rhythmes plus lents. Son premier EP en 2004 avait eu tellement de succès sur FREUNDINNEN quil avait fini sur OUTPUT, défunt label de TREVOR JACKSON. La face B sur KITSUNE. La suite c'est des titres compilés sur COCOON & FABRIC + des remixes po ur Chikinki, Louie Austen & Elle P: & Iftah. Son plus récent EP sur UPON YOU Records est playlisté par DJ KOZE. LES NOBLETTES qui l'accompagnent sont en fait JUSTIN EVANS, MIEKE WENZL et d'autres qui avec RUEDE crééent une électronica teintée d'indé et de house (notamment sur "Private") 

 

17/11 - My Brightest Diamond en concert.

Officiant sous le pseudonyme de MY BRIGHTEST DIAMOND, la chanteuse synthétise un large éventail d’influences allant de Roberta Flack en passant par Edith Piaf et Tom Waits. Cet album, qui fait suite à A Thousand Shark’s Teeth (2008), a été enregistré et composé avec l’orchestre de musique de chambre yMusic (qui a également travaillé avec BON IVER, ANTONY AND THE JOHNSON et RUFUS WAINWRIGHT). D’inspiration plus folk que ses derniers albums, All Things Will Unwind évoque la juxtaposition de la vie et de la mort, des classes sociales et des races… le tout à entendre à travers l’envoûtante berceuse d’une femme devenue mère depuis peu. La chanteuse sera le 29 novembre en concert au Café de la Danse de Paris. 

 

17/11 - Wilco en tournée dans l'hexagone.

Une petite vidéo bien sympathique de WILCO en tournée dans le monde et le 5 mars à Paris au Grand Rex ! La vidéo par ici.

 

14/11 - La compilation Hospital Records à découvrir.

Afin de célébrer leur 15ème anniversaire, Hospital Records présente 15 tracks inédits sur le premier disque, plus un mix historique de Cyantific sur le deuxième. On retrouve bien sûr les meilleurs artistes du label : Netsky , Nu:Tone , Logistics, Danny Byrd, Camo & Krooked , S.P .Y, Royalston ,Fred V & Grafix … 

 

14/11 - Mina May et son "Everything was beautiful and nothing hurt".

De leurs différents périples vers l'ailleurs, les musiciens de Mina May ont conservé le goût du voyage. Après un an passé au Canada puis un retour remarqué au MIDI festival 2010, ces bourlingueurs hors format revendiquent - et assument - des influences qui pourraient bien constituer la discothèque idéale du mélomane exigeant, de Nina Simone à Can en passant par Brenda Lee et Pink Floyd.

Mina May avance à l'instinct et fuit les étiquettes, ce qui lui vaut encore aujourd'hui d'être considéré comme une anomalie dans le paysage, un étrange(r) dans son propre pays. Faisant suite à un premier album éponyme et un EP ambitieux ("Skylarking"), "Everything was beautiful and nothing hurt" est une invitation au voyage en terrain inconnue, sur une carte où l’Europe se mêle à l’Afrique et à l’Amérique, où les polyrythmies viennent se superposer aux mélodies chamaniques de Neil Young ou des Stooges. Une démarche à cheval entre plusieurs continents, loin du cortex mais près des pieds et du rythme, avec des titres qui célèbrent avant tout le plaisir, le jeu et l’intuition. Do It Yourself par souci du contrôle, le quatuor ne revendique pas la perfection instrumentale et la technicité foudroyante, préférant à ces vertus le vice de la surprise, de l’accident, du mélange contre-nature.

Plus que l'addition de quatre musiciens, Mina May est l'un de ces groupes qui tentent de brouiller les pistes et gommer les individualités, le tout au profit d'un idéal sonique avec comme seule boussole l'envie de se perdre pour mieux se découvrir. Du point A au point B, la beauté du voyage vient du trajet, souvent psychédélique mais jamais approximatif. Un don indéniable pour les mélodies vient soutenir l’ouvrage et rappelle que, si voyage il y a, c’est avant tout en première classe. Plus d'informations ici.

 

11/11 - Le "Dust Collision" de Kate Wax !

Le nouvel album de Kate Wax, `Dust Collision’, est une collection de morceaux sombres, non conventionnels et vocalement impressionnants de la suisse anciennement sur MENTAL GROOVE. Ce nouvel album sort sur le label déjà mythique BORDER COMMUNITY et mélange sa veine pop à l'électronique minimale et synthétique. Originaire du TIBET, KATE WAX a une voix de soprano et des talents de productrice fous. Cela a beau être que son 2ème album (Dark Heat est sorti en 2004), elle démontre qu’elle a absorbé toutes les influences récentes et puisé dans sa propre créativité pour livrer cet album. Dernière remarque de taille, l'album a été co-produit avec James Holden. 

 

11/11 - Les Breastfeeders en tournée française en décembre avant l'album.

Formé en 1999 à Montréal, les Breasfeeders forgent rapidement leur réputation grâce à des concerts remarqués, où ils s'imposent rapidement comme l'un des groupes les plus excitants de la scène rock indépendante de Montréal. Révélés aux Francouvertes de 2003 et vainqueurs la même année du prix SOCAN (Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) dans la catégorie chanson francophone, le groupe signé chez Blow The Fuse publie son premier disque "Déjeuner sur l'herbe" en 2004 et ouvre pour les New York Dolls.



Trois ans plus tard, les Breastfeeders reviennent avec un deuxième album ("Les matins des grands soirs", 2007) très bien accueilli par la critique Internationale, de Spin au NME en passant par Pitchfork et les Inrockuptibles, le groupe entame dès lors une tournée internationale qui confirme le talent du groupe en live, son atout majeur depuis ses débuts. Heureux mélange de Rock'n’Roll, de garage américain et de pop à la française - quelque part entre les Stinky Toys, Lio et La Femme - les Breastfeeders dissimulent sous leur rock tonitruant des paroles empreintes d’une dimension littéraire frappante, sans oublier de brouiller les cartes en s'éloignant des stéréotypes.



C’est dans un tourbillon obsessionnel que Les Breastfeeders ont composé la majeure partie de leur troisième album intitulé "Dans la gueule des jours", sur le label Blow The Fuse. Cet album, composé de treize pièces plus que jamais dansantes, sortira en France au premier trimestre 2012. Pour se dégourdir les jambes en attendant cette sortie, les Breastfeeders sillonneront une partie de la France au mois de décembre, votre présence est exigée au premier rang ! 

 

02/11 - Laura Veirs présente son tout nouvel album.

Tumble Bee, le troisième album de Laura Veirs est pensé comme une compilation de chansons folk pour les enfants. Pourtant, en l’écoutant on s’aperçoit que c’est bien plus que
ça: au fil de l’album se révèlent de vraies petites pépites. Ce n’est pas pour rien que l’on retrouve sur Tumble Bee des artistes tels que Colin Meloy (Decemberists) et Jim James et Carl Broemel (My Morning Jacket) . 

 

[ 1 ]

 

Archives des Brèves

2014

Jan

Fev

Mar

Avr

Mai

Mai

Oct

Nov

Dec

2013

Jan

Fev

Mar

Avr

Mai

Oct

Nov

Dec

2012

Jan

Fev

Mar

Avr

Mai

Oct

Nov

Dec