Recherche

 
 
Dmitry Evgrafov - Collage
 
Tiefschwarz - Chocolate
 
Lontalius - I'll forget 17
 
Efterklang - With The Danish National Orchestra Performing Parades
 
Fortune - Staring At the Ice Melt
 

The Smiths - The complete picture

 
 

 

Asleep in the back
 

Fiche technique

Groupe : Elbow

Producteur : Non disponible

Distribution : V2 music

Année : 2001

Genre : Rock progressif

Autres albums : Cast of thousands | Leaders of the free world |  

 

Chronique i-muzzik.net ( Harry )

 

Elbow joue du rock progressif et ne s'en cache pas. Ils en jouent et le modernisent de façon à éviter sur leur premier disque toute redondance ennuyeuse, tout écueil malheureux, toute longueur lassante. "Asleep in the back" est tout simplement un bon disque d'un genre souvent destiné à l'apoplexie. Le quintuor anglais brise ainsi un tabou et régénère un des sous-genres du rock. Même si on écoutera pas ce disque des années durant, on peut y trouver de grosses satisfactions et pourquoi pas, par son intermédiaire, redécouvrir tout un pan de la musique rock que nous avons préférer oublier.

 
Extrait de l'album
 
 

Chroniques des Internautes

 

Raphael : Les Mancuniens d'Elbow ne bénéficient pas de la même notoriété et du même engouement (justifiés ?) de la presse et du public que connaissent d'autres navires évoluant dans les mêmes eaux (troubles) de la britpop lyrique. Mais qui s'en plaindra! Un eu de discrétion et d'humilité ne peuvent que redonner un peu de fraicheur à un genre où la surmédiatisation a crée un effet pervers de saturation. Même si certains morceaux rapellent fortement Coldplay ("Powder blue"), Elbow se démarque habilement sur bien des aspects des groupes comme Travis et consorts. La musique d'Elbow est moins facile d'accés qu'il n'y paraît. Le format des chansons, qui dépassent souvent les 5 minutes, semblent peu calibré pour la radio. Un morceau comme "New born" aurait pourtant largement sa place entre "Sing" et "In my place" au même titre que "Red" qui peuvent en agacés certains pour leur côté pop légère et romantique un brin désespéré avec cet arrière goût de déjâ vu. Mais ce serait dommâge de s'arrêter sur cette impression qui n'est q'une des facettes de "Asleep in the Back" car ce dique a bien d'autres sensations à nous offrir. De l'intimiste et habité "Don't mix your drinks" au rythmiques entêtantes et guitares psychédéliques de "Bitten by the tailfly" et "Coming second" oû le songwriting oscille entre les graves posés et les aigus aériens. Quand certains groupes du même genre livrent difficilement 2 ou 3 titres agréables et intéressants sur l'ensemble d'un album, Elbow en compose 10 maîtrisés et profonds qui les placent bien au dessus de plusieurs de leurs confrères britanniques.

 

Envoyer vos chroniques

Vous connaissez cet album ou vous venez de le découvrir ? Faites nous part de votre chronique ... Les chroniques les plus pertinentes seront publiées sur i-muzzik. Merci de votre participation.Envoyer votre chronique à Harry à l'adresse suivante : harry@i-muzzik.net en n'oubliant pas de préciser votre pseudo et le nom de l'album que vous avez chroniqué. Merci.

 

Attention : Toutes les chroniques i-muzzik.net présentes sur ce site sont la propriété exclusive de i-muzzik.net ainsi que de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation en dehors de ce site doit faire l'objet d'un accord préalable.