Recherche

 
 
Young Man - Boy
 
The Antlers - Hospice
 
Jori Hulkkonen - Man From Earth
 
Josh T Pearson - Last of the Country Gentlemen
 
Fortune - Staring At the Ice Melt
 

Rage Against The Machine - Battle of Mexico

 
 

 

Murray street
 

Fiche technique

Groupe : Sonic youth

Producteur : Sonic Youth

Distribution : Geffen

Année : 2002

Genre : Rock bruitiste

Autres albums : Nyc ghosts & flowers | Goodbye 20th century | Demonlover | Sonic Nurse | Goo | Koncertas stan brakhage prisiminimui | Rather ripped | The Eternal | Simon Werner a Disparu |  

 

Chronique i-muzzik.net ( Harry )

 

Ce disque est dédié à tous ceux (dont je faisais partie) qui n'attendaient plus rien d'un groupe fondamental mais vieillissant. Ce disque est un cadeau, une belle surprise et il fait plaisir à entendre. Ce disque est un avis à la population : Sonic youth revient en grande forme. "Murray street" nous reconcilie avec le quatuor (devenu quintuor avec la présence permanente de Jim O'Rourke) sonique de New-York et il ne ressemble à rien de connu dans leur discographie. Moins chaotique, énergique et virulent (ils n'ont plus vingt ans) que "Daydream nation", moins aboutit et impressionnant que "Dirty", n'entraînant jamais la monotonie de "Washing machine", "Murray street" est un peu de tout cela et bien d'autres choses. Dès "The empty page", une étrange sensation envahit la pièce, une sincère émotion que les Américains ne nous avaient plus offerte depuis "Dirty", celle d'avoir à faire à un groupe hors du commun. Sonic youth a atteint une maturité empreinte de sagesse mais ne reconce pas à sa faculté d'agresser ("Plastic sun"). De plus, le bruit n'est plus un arbre qui cache un début de misère artistique. Ensemble cohérent de disgressions sonores ("Sympathy for the stawberry"), de mélodies abruptes et décalées ("Karen revisited"), et d'envolées moins maîtrisées ("Radical adults lick godhead style"), ce disque déjoue un à un toutes les mailles d'un filet dans lequel s'étaient empétrés les Sonic youth pour leurs derniers disques. Et s'il serait facile d'expliquer ce renouveau par la simple intégration de Jim O'Rourke. On préfèrera l'explication d'une remise en cause en famille d'un groupe fondamental qui s'offre la possibilité d'une seconde jeunesse. En espérant que "Murray street" ne soit pas un feu de paille.

 
Extrait de l'album
 

 

Envoyer vos chroniques

Vous connaissez cet album ou vous venez de le découvrir ? Faites nous part de votre chronique ... Les chroniques les plus pertinentes seront publiées sur i-muzzik. Merci de votre participation.Envoyer votre chronique à Harry à l'adresse suivante : harry@i-muzzik.net en n'oubliant pas de préciser votre pseudo et le nom de l'album que vous avez chroniqué. Merci.

 

Attention : Toutes les chroniques i-muzzik.net présentes sur ce site sont la propriété exclusive de i-muzzik.net ainsi que de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation en dehors de ce site doit faire l'objet d'un accord préalable.