Recherche

 
 
Dmitry Evgrafov - Collage
 
Tiefschwarz - Chocolate
 
V&A - Watergate 06 by dOP
 
Dilly Dally - Sore
 
Efterklang - With The Danish National Orchestra Performing Parades
 

T-Rex - Born to Boogie

 
 

 

Dreams that beathe your name
 

Fiche technique

Groupe : Elysian fields

Producteur : Robbie Adams, Bryce Goggin et Chris Kelly

Distribution : Pias

Année : 2003

Genre : Rock folk

Autres albums : Queen of the meadow | Bum raps & love taps | The Afterlife |  

 

Chronique i-muzzik.net ( Harry )

 

En une petite poignée de disques, le merveilleux duo Elysian Fields a fait preuve d’une délicatesse extrême, d’une beauté immense (« Stop the sun »). Pourtant, les maisons de disques ne les suivent dans leur mystère qu’au compte-gouttes, nous condamnant ainsi, à l’angoisse de lendemain sans eux, de lendemains qui déchantent. « Dreams that breathe your name » se perçoit très vite comme un disque d’Elysian fields. Par cette voix d’abord que beaucoup ont utilisée de jolie façon mais qui ne s’exprime pleinement qu’avec la guitare de Oren Bloedow, par cet amusement qui touche à l’érotisme inaccessible au vulgaire (« Baby get lost »), puis par cette mélancolie qui nous attrape, nous poursuit jusqu’à épuisement (« Passing on the stairs » magistral et lumineux duo). D’un point de vue musical, Elysian Fields poursuit sa propre adaptation du folk, un folk urbain et lunaire à la fois, un folk très New-yorkais en fait. Et si sur certains titres (« Timing is everything » ou « Scratch »), les précieux Américains tendent vers le rock’n’roll, ils le font merveilleusement avec classe et subtilité, avec calme et sérénité. « Dreams that breathe your name » est un rêve qu’on désire éternel et dont chaque soubresaut est une fuite vers un univers où l’humanité pourrait vivre entourée de la seule beauté des choses réelles et abstraites, en harmonie avec elle-même. Elysian Fields est tout simplement un groupe à découvrir dont on ne peut par la suite, oublier l’esprit.

 
Extrait de l'album
 

 

Envoyer vos chroniques

Vous connaissez cet album ou vous venez de le découvrir ? Faites nous part de votre chronique ... Les chroniques les plus pertinentes seront publiées sur i-muzzik. Merci de votre participation.Envoyer votre chronique à Harry à l'adresse suivante : harry@i-muzzik.net en n'oubliant pas de préciser votre pseudo et le nom de l'album que vous avez chroniqué. Merci.

 

Attention : Toutes les chroniques i-muzzik.net présentes sur ce site sont la propriété exclusive de i-muzzik.net ainsi que de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation en dehors de ce site doit faire l'objet d'un accord préalable.