Recherche

 
 
Jori Hulkkonen - Man From Earth
 
V&A - Watergate 06 by dOP
 
The Antlers - Hospice
 
Tiefschwarz - Chocolate
 
Timber Timbre - Timber Timbre
 

Daft Punk - D.A.F.T a story about…

 
 
BREVES
 

24/02 - St.Lô et le clip de Reach.

Le combo franco-américain St.Lô, révélation scène 2013, sort enfin son 1er Opus "Room 415" réalisé par Earl Blaize (Antipop consortium.) L’année dernière, St.Lô a écumé les festivals et parmi eux, les Trans, le Printemps de Bourges, Artrock, Rock en Seine, Sakifo, Marsatatc. St.Lô est une expérience musicale intense et rare, portée par la charismatique Hanifah Walidah, par ailleurs voix de Brooklyn Funk Essentials. Entre Blues-rock futuriste, électro rageuse, et hip hop habité, St.Lô redonne ses lettres de noblesse à la fusion des éléments. Pour les découvrir, rien de mieux que Reach, premier clip du groupe St.Lô. Le clip ici.

 

24/02 - Le grand retour de Gallon Drunk.

GALLON DRUNK a illuminé les années 90 avec des albums forts et à contre-courant de la scène britannique (You, The Night And The Music en 1992, From The Heart of Town an 1993) : le groupe a influencé toute une génération d’indie rockers, de PJ HARVEY, YEAH YEAH YEAHS à JIM JONES REVUE.

Après une pause de quelques années, le groupe se reforme en 2011 et signe le « The Roads Gets Darker from Here », 8ème album produit par Johann Scheerer à Hamburg.
Deux ans plus tard, GALLON DRUNK produit leur album le plus excitant et révolutionnaire à ce jour : psychédélique, hypnotique, entrecoupé de nappes instrumentales, « The Soul of The Hour“ invite à une expérience sonique lumineuse.

Telle une célébration à la survie et à la force créatrice contre le poids écrasant de la vie quotidienne, The Soul Of The Hour pousse Gallon Drunk vers un territoire musical auparavant inconnu, mettant l’accent sur l’hypnotisme avec des passages instrumentaux. L’album propose des chansons sincères parlant de peur, de tristesse, d’amour et d’angoisse. Débutant avec l’épique « Before the Fire », qui monte en tension sur 9 minutes hypnotiques, l’album explose avec l’euphorique « The Dumb Room » et l’implacable krautrock de « The Exit Sign », avant de continuer avec le titre « The Soul Of The Hour » sur lequel la voix hantée de Johnston s’embrase avec l’explosive batterie de Ian White et les cuivres glorieux de Terry Edward. Tout au long de l’album, le jeu de basse de Leo Kurunis signe le nouveau son du groupe, mis à l’évidence sur le titre « Dust in the Light », qui est sans doute le plus morceau que le groupe ait enregistré. « Over And Over », l’avant-dernier titre de l’album, est une onirique chanson d’angoisse et de désir, s’enveloppant dans des vagues de synthétiseurs. L’album se termine sur « The Speed of Fear », comme si James Brown rencontrait le psyché européen, avec des voix hypnotiques construisant un chœur final.

The Soul of The Hour marque le retour de Gallon Drunk dans un style qui lui est propre, avec un véritable éclat sonore. Le clip ici.

 

15/02 - Linda Perhacs, une chanteuse folk !

Le retour de la chanteuse folk culte des années 70.

Avec un unique album à sa discographie, Parallelograms, sorti en toute discrétion en 1970, puis réédité en 2005, Linda Perhacs est devenue une artiste culte, encensée par la presse musicale ainsi que par des artistes tels que Devendra Banhart, Kim Gordon ou encore Daft Punk (qui ont inclus une de ses chansons dans leur film Electroma).

Après 40 ans d’absence, Linda Perhacs est de retour avec un nouvel album, The Soul of All Natural Things, sur Asthmatic Kitty.



Début des années 70. Au cœur du bastion hippy de Los Angeles, Topango Canyon, Linda Perhacs, dentiste de son métier, compose Parallelograms, inspiré par la nature et la révolution culturelle à laquelle elle est en train d’assister. Lorsque l’album est terminé, son label de l’époque ne l’édite qu’en peu d’exemplaires et les ventes sont quasi-inexistantes. On parlera d’échec.

C’est plus de 30 ans après que Parallelograms est redécouvert, et réédité en 2005, et devient alors un album culte pour toute une nouvelle génération d’auditeurs.

En 2010, Linda Perhacs se remet doucement à la musique, rencontrant la nouvelle scène musicale de Los Angeles ; Ramona Gonzalez (Nite Jewel) et Julia Holter.. Elle s’entoure de musiciens et producteurs tels que Fernando Perdomo et Chris Price, afin d’enregistrer sous forme de trioThe Soul of All Natural Things. Ramona Gonzalez et Julia Holter accompagnent d’ailleurs Linda sur certains titres.



Si en apparence The Soul of All Natural Things se veut serein, c’est aussi un album polémique, qui nous pousse à aller plus loin.

« We get too far out of balance and we must find a way to get back to our polestar », explique Linda Perhacs,

« I have a deeper purpose. My soul is giving itself to the people; I want them to be helped, I want them to be lifted”. Le clip ici.

 

15/02 - Coco Business Plan ! Etrange ?

Coco Business Plan !

C'est la réunion de Julien Bouchard, évoluant déjà dans son projet (The) Silent Days, et de Vincent Loisy, artiste peintre Spinalien ayant fait ses armes musicales dans la scène Hardcore et DIY au milieu des années 90's. Dés le départ la règle du duo est clairement établie. Une approche musicale brute : avec une guitare, une batterie et un chant, Coco Business Plan ne tire que l'essentiel de ses chansons, joue entre les musicmakers et la redondance des arrangements. C'est dans cette direction, exigeant des compositions sans failles, une certaine énergie et beaucoup d'ingéniosité, que le groupe tend à évoluer, tout en abordant leur projet avec un certain sens du second degré. Depuis peu, le duo est devenu trio avec l'arrivée de la charmante Ottavia Simonin qui se charge du synthé, des percussions et des choeurs. Dans les prochains mois, Coco Business Plan va vous faire découvrir son premier album "Hold On", décliné en une dizaine de "chanséos" (chanson+vidéo). Ce premier album sera disponible en mai 2014. Vous pourrez vous le procurer en cd ou en vinyle ! Plus d'informations ici.

 

09/02 - Connaissez vous D.E.N.A ?

Cash, Diamond Rings, Swimming Pools est seulement le troisième single de Denitza Todorova aka D E N A.

Après Boyfriend et Games, cette jeune bulgare aux airs blasés et à la plastique filiforme séduit ! Sa recette : Un mélange de beats simples, de textes francs, et de rimes entraînantes, le tout baigné dans un univers très 90's.

Comparée à M.I.A et à Santigold, dont les textes sont parfois imprégnés de métaphores et de nuances, D E N A, ne se préoccupe pas de messages cachés, tout ce qu’elle veut c’est se prélasser au bord d’une piscine !

Remarquée à nouveau par son passage en Octobre dernier à Paris (Flèche D'or) et par un EP signé chez KITSUNE dont le clip vidéo approche le million de vues {voir Cash, Diamond Rings, Swimming Pools}, DENA nous propose enfin son 1er album. Plus d'informations ici.

 

09/02 - The Hacker est de retour.

Après " Mélodies en sous sol", puis "Rêves mécaniques", THE HACKER nous présente ici son troisième album solo. Un album qu'il qualifie lui même de "particulier" : Particulier par le choix de morceaux mais particulier par l'organisation mis en place par ZONE ( son label co géré avec gesaffelstein) pour la sortie des 10 titres (5 titres en avril 2014 ( digital) et 5 titres en septembre 2014 au format digital et coffret physique).

Avec cet album, THE HACKER nous invite à naviguer entre une techno caverneuse, une electro kraftwerkienne, et des choses plus douces et plus musicales accompagnées d'une pointe d'electronica et d'ItaloDisco). THE HACKER reste ainsi fidèle à son univers qu'il explore depuis ses débuts, avec cette dualité entre des choses assez dures ( les morceaux pure energy ou parralele universe) et d'autre plus oniriques ( le morceau "driftin" et surtout la deuxième partie de cet album) .

Une dualité qui explique le nom de ce projet " LOVE/KRAFT " Plus d'informations ici.

 

01/02 - Dawn Landes présente son tout dernier clip.

De Jay Z à Dawn Landes, il n’y a qu’un pas.. de danse ! Pour la 1ère vidéo extraite de « Bluebird », Dawn Landes a fait appel à Storyboard P. (que l’on a déjà vu dans la performance « Picasso Baby » de Jay Z, ici). Le clip alterne entre des images vaporeuses de Dawn chantant de sa voix délicate et des plans de Storyboard P. dansant dans les bois.

Dawn explique sa rencontre avec Storyboard P. : "“I first saw him dance at a party in New York City where we were both performing. He walked in the door and just started moving to my song. It was mesmerizing, I’d never seen anyone move like that before. They call him the Basquiat of Street Dance but I think of him more along the lines of Charlie Chaplin or Pina Bausch. He’s a real story-teller." Le clip ici.

 

01/02 - On entend à nouveau parler de The Hacker.

Comme TSUGI l'a annoncé en exclusivité (source) , THE HACKER est de retour en 2014 avec un nouvel album divisé en 2 parties. Le 21 Avril sortira "LOVE/KRAFT part one", le premier jet d'un double album dont la seconde partie verra le jour plus tard dans l'année 2014.

"LOVE/KRAFT part one" verra le jour sur le label de THE HACKER, Zone Music (infos) , qu'il a fondé avec Gesaffelstein. Cette première partie sera axée sur un univers techno alors que la seconde offrande proposera un aperçu plus musical de l'artiste. Les deux albums seront tout d'abord disponible en digital l'un après l'autre puis une sortie physique des deux projets (incluant des inédits) verra le jour courant 2014.

Après " Mélodies en sous sol", puis "Rêves mécaniques", THE HACKER nous présente ici son troisième album solo. Un album qu'il qualifie lui même de "particulier" : Particulier par le choix de morceaux mais particulier par l'organisation mis en place par ZONE ( son label co géré avec gesaffelstein) pour la sortie des 10 titres (5 titres en avril 2014 ( digital) et 5 titres en septembre 2014 au format digital et coffret physique).

Avec cet album, THE HACKER nous invite à naviguer entre une techno caverneuse, une electro kraftwerkienne, et des choses plus douces et plus musicales accompagnées d'une pointe d'electronica et d'ItaloDisco). THE HACKER reste ainsi fidèle à son univers qu'il explore depuis ses débuts, avec cette dualité entre des choses assez dures ( les morceaux pure energy ou parralele universe) et d'autre plus oniriques ( le morceau "driftin" et surtout la deuxième partie de cet album) .

Une dualité qui explique le nom de ce projet " LOVE/KRAFT " Plus d'informations ici.

 

01/02 - La chanteuse Lyla Foy à découvrir chez Sub Pop.

La chanteuse et productrice anglaise LYLA FOY, qui s’est d’abord fait connaître sous le nom de WALL, sortira son prochain album "Mirrors The Sky", le 17 mars 2014 chez Sub Pop.

On retrouve dans « Mirrors The Sky » le sens de la mélodie et la sensibilité qui ont déjà valu des éloges à l’artiste, influencée par Karen Dalton (notamment) et comparée à St Vincent.

Le folk de Lyla Foy est intemporel et pourtant résolument moderne, avec ses beats électroniques, son chant intime et ses arrangements délicats. Plus d'informations ici

 

[ 1 ]

 

Archives des Brèves

2016

Jan

Fev

Mar

Avr

Mai

Oct

Nov

Dec

2015

Jan

Fev

Mar

Avr

Mai

Oct

Nov

Dec

2014

Jan

Fev

Mar

Avr

Mai

Oct

Nov

Dec