Recherche

 
 
Dilly Dally - Sore
 
Phoenix - Wolfgang Amadeus Phoenix
 
Blockhead - The Music Scene
 
Josh T Pearson - Last of the Country Gentlemen
 
The Drums - Summertime
 

REM - Parallel

 
 

 

Album
 

Fiche technique

Groupe : Girls

Producteur : Non disponible

Distribution : Turnstile

Année : 2009

Genre : Rock

Autres albums :  

 

Chronique i-muzzik.net ( Adrien Lozachmeur )

 

Girls : le buzz du moment. Ce duo de San Fransisco s’est imposé via une série de singles imparables. L’histoire du chanteur Christopher Owens n’est pas banale. Il a été élevé dans une secte « les Enfants de Dieu ». A l’adolescence il s’est enfui pour virer punk au Texas avant d’atterrir à San Fransisco. Avec Chet Jr White, ils fondent Girls. White est celui qui façonne le son du groupe. Ces deux-là ont une image de branleurs. Leur goût pour la drogue y contribue. Les longs cheveux d’Owens aussi. Et la vision de leurs clips le confirme : effectivement, ils ont vraiment une attitude de branleurs. On les voit dans des soirées, avec leurs copines, dans des bars ou dans des chambres, sautant sur des lits ou se roulant des palots. Et tout ce petit monde pose. Ralentis, cigarettes, alcool. Ca se veut mélancolique, avec soleil couchant et tout, mais on dirait un épisode de « Dawson », sauf que dans « Dawson » les ados préfèrent expliquer pourquoi ils ne peuvent pas mettre la langue plutôt que de la mettre. Et voilà l’album : de quoi juger sur pièce, au-delà des apparences. Premier constat : Owens en fait un peu trop dans la tristesse ostentatoire (peines de cœurs, solitude : les thèmes habituels) mais il ne chante pas trop mal. Le style est très rock, psychédélique et fortement marqué par la noisy pop anglaise. Ces Girls là font parfois penser à tous ces groupes anglais de la fin des années 80 : Jesus & Mary Chain, Ride, ou tout ce qui sortait chez « Creation » (House Of Love). Et le résultat est plutôt convaincant, voire carrément addictif. Je ne sais pas si ces gars sont vraiment des branleurs ou pas, mais peu importe car après tout Mozart était bien un grand branleur. En tout cas sans être marquées du sceau du génie, leurs chansons ont néanmoins un charme fou. Les mélodies sont toutes accrocheuses et le son est parfait. Ces sucreries passeront bien la saison automne/hiver 2009-2010.

 
Extrait de l'album
 

 

Envoyer vos chroniques

Vous connaissez cet album ou vous venez de le découvrir ? Faites nous part de votre chronique ... Les chroniques les plus pertinentes seront publiées sur i-muzzik. Merci de votre participation.Envoyer votre chronique à Harry à l'adresse suivante : harry@i-muzzik.net en n'oubliant pas de préciser votre pseudo et le nom de l'album que vous avez chroniqué. Merci.

 

Attention : Toutes les chroniques i-muzzik.net présentes sur ce site sont la propriété exclusive de i-muzzik.net ainsi que de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation en dehors de ce site doit faire l'objet d'un accord préalable.