Recherche

 
 
Dilly Dally - Sore
 
Sonic youth - Simon Werner a Disparu
 
Timber Timbre - Timber Timbre
 
Lontalius - I'll forget 17
 
V&A - Watergate 06 by dOP
 

U2 360° At The Rose Bowl

 
 

 

Axes
 

Fiche technique

Groupe : Electrelane

Producteur : Steve Albini

Distribution : Too pure

Année : 2005

Genre : Pop experimentale

Autres albums : Rock it to the moon | The Power Out | Singles, B-sides & Live | No Shouts No Calls |  

 

Chronique i-muzzik.net ( Harry )

 

Pour leur troisième album, qui fait suite à l’excellent “The power out”, les filles d’Electrelane creusent encore, avec sobriété et soin, ce même sillon, un peu moins pop peut-être, mais toujours aussi intense et intéressant. Intéressant car la musique d’Electrelane allie avec classe, l’intelligence de l’esprit, l’assouvissement des sens et le raffinement sexy du corps. La quartette recherche à la fois l’invention, le défrichage de nouvelle forme d’expression, d’un nouveau langage plus ou moins compréhensible pour toucher les sens et cette faculté à nous accrocher avec des morceaux qui derrière leurs aspects non terminés (« I keep losing heart »), un peu bâclés cachent une richesse mélodique assez inouïe et une grande capacité à la séduction (« Two for day », « Suitcase »). Très instrumental (la grande majorité des morceaux), « Axes » est un album en devenir, un disque faucheur qui pourrait bien ouvrir des voies pour le futur pour peu que le public comme les professionnels ne fassent pas la sourde oreille à un disque phare qui éclaire le parcours de ses lumières porteuses (« Atom's tomb »). Electrelane confirme et s’affirme ainsi comme un des groupes les plus intelligents du moment. Va-t-il devenir un des plus importants ? Seule l’histoire nous le dire après coup, lorsque peut-être on fera d’Electrelane un groupe en avance sur son temps.

 
Extrait de l'album
 
 

Chroniques des Internautes

 

David Le Croller : On avait laissé les 4 jeunes anglaises sur la route, sillonnant les Etats Unis et l’Europe pour trouver leur public et défendre avec brio The Power Out. De ces concerts, on avait gardé le souvenir d’un moment fort et puissant, ponctué d’instrumentaux hallucinant et érectiles. C’est donc avec une jouissance absolue que l’on découvre aujourd’hui Axes. Enregistré comme le précédent à Chicago avec Steve Albini aux manettes, cet album donne la part belle aux délires psychédéliques conçus auparavant pour le live. Instantané d’un groupe à l’apogée de son talent, on ne peut être qu’estomaqué par la maturité et la maîtrise des compositions. Au piano comme à la guitare, les filles rivalisent d’originalité et signent ici un album magique !

 

Envoyer vos chroniques

Vous connaissez cet album ou vous venez de le découvrir ? Faites nous part de votre chronique ... Les chroniques les plus pertinentes seront publiées sur i-muzzik. Merci de votre participation.Envoyer votre chronique à Harry à l'adresse suivante : harry@i-muzzik.net en n'oubliant pas de préciser votre pseudo et le nom de l'album que vous avez chroniqué. Merci.

 

Attention : Toutes les chroniques i-muzzik.net présentes sur ce site sont la propriété exclusive de i-muzzik.net ainsi que de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation en dehors de ce site doit faire l'objet d'un accord préalable.